Pauline Minier

Pauline Minier

Diplômée en 2015 à Nantes du collège Ostéopathique Sutherland.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Qu’est-ce qu’un ostéopathe bébé ?

Parfois, un bébé peut pleurer sans raison apparente et/ou dort mal. Quand cela arrive, les parents sont souvent désemparés et ne savent pas toujours quoi faire. Dans ce genre de situation, l’une des solutions qui s’offrent aux jeunes parents est de consulter un spécialiste en ostéopathie bébé. Cette médecine douce a pour but de rééquilibrer le bien-être de votre nourrisson. Elle vise aussi à apaiser les petits maux comme le RGO, les coliques du nouveau-né et même les troubles du sommeil. Découvrez les bienfaits de ce type de soin.

L’Ostéopathie : présentation d’une médecine douce au large spectre

L’ostéopathie est classée parmi les médecines non conventionnelles. Elle est réglementée en France, mais reste une pratique considérée comme non-scientifique. Elle a été créée en 1885 par le médecin américain Andrew Taylor Still à l’issue de plusieurs années d’étude.

Concrètement, il s’agit d’une technique de soin reposant sur des manipulations manuelles. Elle travaille le système musculo-squelettique et le syndrome myofascial pour soulager des troubles fonctionnels.

L’ostéopathie vise à rétablir l’équilibre du corps. Elle améliore la circulation des fluides et des influx au niveau du tissu musculaire. Elle traite les troubles fonctionnels, excepté les pathologies organiques. Cette médecine permet de retrouver un meilleur confort de vie. Elle s’adresse à ceux qui se sentent mal dans leurs corps et non, aux malades.

Un ostéopathe pour bébé, c’est quoi ?

Si l’objectif de l’ostéopathie est le même, quel que soit l’âge, l’approche diffère en fonction du profil du patient. L’ostéopathie pédiatrique traite les besoins spécifiques des nourrissons.

Un ostéopathe bébé bénéficie d’une formation complémentaire pour pouvoir manipuler un nouveau-né sans risque. Les soins que prodigue ce praticien complètent ceux préconisés par le médecin traitant ou le pédiatre. Il travaille étroitement avec ce dernier pour trouver les meilleures solutions pour soulager le bébé.

Pourquoi préconise-t-on une séance d’ostéopathie préventive dès la naissance ?

Bon nombre de pédiatres recommandent aux parents d’emmener leur nouveau-né chez l’ostéopathe, même s’il est en bonne santé. Dans cette optique, quel est l’intérêt des séances d’ostéopathie ? Au moment de l’accouchement, le nouveau-né subit une épreuve aussi déroutante qu’ éreintante. Une séance d’ostéopathie préventive post-accouchement est préconisée pour l’aider à s’en remettre. Elle servira à vérifier sa mobilité crânienne, son bassin et son thorax. Le cas échéant, le bilan ostéopathique permettra au praticien de corriger les maux résultant de l’accouchement ou hérités in-utéro.

Une séance au 10e jour de vie du bébé visera à libérer les tensions dans les tissus et à détendre son crâne. Une deuxième visite sera programmée quelques semaines après, pour vérifier son état, la qualité de son sommeil et son alimentation. L’ostéopathe s’assurera ainsi que le bébé se développe bien.

Dans quels cas consulter un ostéopathe bébé ?

L’expertise d’un ostéopathe pédiatrique s’avère utile durant les 6 premiers mois du bébé. En plus de la consultation post-accouchement, elle permet de bénéficier d’une assistance pour faire face aux maux courants chez le nourrisson comme les coliques, les reflux, les troubles du sommeil, etc. Pour y remédier, l’ostéopathe cherchera la cause profonde du problème et le traitera en conséquence.

Cependant, quand convient-il de consulter un ostéopathe ? En général, il est conseillé de le faire lorsque bébé pleure de façon inexpliquée, et ce, sans qu’on puisse l’apaiser en le berçant. Ces pleurs sont souvent sa façon d’exprimer son malaise. Consulter un ostéopathe permet d’identifier la raison de ce comportement.

Dans la plupart des cas, une consultation chez l’ostéopathe bébé se justifie en cas de :

  • Troubles digestifs de type reflux gastro-œsophagien (RGO), coliques, ballonnements, constipation, etc.
  • Problèmes de succion
  • Troubles de sommeil
  • Troubles comportementaux (agitation, pleurs excessifs)
  • Retards du développement moteur
  • Douleurs de croissance.

En dehors de ces problèmes de santé courants, une consultation chez ce praticien est préconisée en cas de déformations anatomiques. En effet, une naissance difficile peut laisser certaines séquelles chez le bébé. Il peut s’agir d’une déformation du crâne ou strabisme suite à l’usage d’instruments à la naissance (spatules, forceps, etc.), d’un torticolis congénital, d’une asymétrie pelvienne au niveau des jambes ou des pieds. Une séance d’ostéopathie permet de corriger ces malformations et d’éviter qu’elles ne deviennent définitives.

Cet expert de la médecine douce est aussi apte à traiter les déformations du crâne résultant d’un couchage systématique sur le dos, du nez, des yeux ou encore de la gorge. Les soins ont pour but de favoriser l’apprentissage de l’autonomie du nourrisson (se retourner seul, trouver de nouveaux appuis, etc.).

Séance avec un ostéopathe pédiatrique : les étapes

En principe, une visite chez l’ostéopathe pour bébé prend une heure environ. Au début de la consultation, le thérapeute s’entretient avec les parents. Il questionnera ces derniers sur les circonstances de l’accouchement, les troubles, dont leur bébé semble souffrir, sa qualité de sommeil et son alimentation. Il étudiera également les antécédents médicaux du petit.

Ensuite, il y a la phase d’observation. L’ostéopathe va d’abord observer longuement le bébé, mais sans le toucher. Il procédera de bas en haut, puis de gauche à droite. Cette étape servira à détecter si le bébé présente des tensions ou un torticolis apparent. Suivant le diagnostic, le praticien décidera s’il est nécessaire de le manipuler pour relâcher ses tensions. Si la situation l’oblige, il lui prodiguera les soins requis. Il procédera délicatement pour éviter de le brusquer.

Les parents auront la possibilité d’assister aux différentes manipulations réalisées durant la séance. Cela permet de les rassurer sur l’état de leur enfant, mais aussi de bénéficier de conseils utiles de la part de l’ostéopathe pour pouvoir poursuivre le traitement à la maison. Faire participer les parents garantit un rétablissement rapide du nourrisson. Cela leur permettra également d’apprendre à comprendre les réactions de leur enfant, d’être plus à l’écoute de ses besoins. Ils sauront ainsi comment le calmer facilement.

Si votre bébé pleure trop souvent et que vous ne parvenez pas à le consoler, consultez ! Réservez dès maintenant votre rendez-vous ! L’ostéopathe saura identifier la cause du problème, pour lui redonner la santé et la joie de vivre.

Découvrir l'ostéopathie

consultation ostéopathe enfant

Pourquoi consulter un ostéopathe enfant ?

L’ostéopathe propose ses services pour traiter les troubles musculo-squelettiques, les tensions engendrées par le stress et les problèmes de sommeil chez les