Pauline Minier

Pauline Minier

Diplômée en 2015 à Nantes du collège Ostéopathique Sutherland.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Pourquoi consulter un ostéopathe enfant ?

L’ostéopathe propose ses services pour traiter les troubles musculo-squelettiques, les tensions engendrées par le stress et les problèmes de sommeil chez les adultes. Toutefois, cette branche de la médecine douce est également indiquée pour les enfants et les adolescents, lors de certaines périodes-clés de leur croissance. En général, l’ostéopathie est utile aux tout-petits pour soigner les tensions et certaines maladies infantiles courantes. Quand et pourquoi consulter un ostéopathe enfant?

Qu’est-ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle créée au début du XIXe siècle aux États-Unis par le Dr Andrew Taylor Still. Elle a pour objectif de rétablir le bon fonctionnement des muscles, des articulations, des tendons et des nerfs. Favorisée par le développement des médecines alternatives, cette pratique s’est étendue en France au cours des deux dernières décennies.

Selon les principes de l’ostéopathie, des tissus relient toutes les parties de l’organisme entre elles. Cette discipline permet de détecter les origines des symptômes constatés chez le patient en évaluant l’ensemble des systèmes du corps humain. Un dysfonctionnement peut engendrer des douleurs et affecter la mobilité des tissus. C’est là qu’intervient l’ostéopathe. Il réactive les capacités du corps pour favoriser l’autorégulation et rétablir le fonctionnement des tissus.

L’ostéopathie chez l’enfant

Chez l’enfant, l’ostéopathie est recommandée pour accompagner le sujet durant sa croissance. Cette pratique permet de corriger tout déséquilibre éventuel. L’intervention d’un ostéopathe s’avère ainsi particulièrement efficace pour prévenir un mauvais alignement des structures du corps ou pour rétablir leur équilibre au cours de la période de croissance. En outre, cette médecine alternative aide à soulager de nombreuses douleurs.

À quel âge un enfant ou un adolescent peut-il consulter un ostéopathe ?

La vigilance est de mise au cours de certaines périodes du développement de l’enfant pour éviter des problèmes de santé pouvant engendrer des douleurs au fil des années. La consultation régulière d’un ostéopathe est donc conseillée dès l’âge de 2 ans, période où le réflexe entre la colonne vertébrale et l’oreille parvient à maturité. À 5 ans, le traitement favorise la communication entre les yeux et l’oreille interne et à 7 ans, il permet d’accompagner le développement des capteurs au niveau des pieds et de la voûte plantaire.

Bref, l’ostéopathie s’adresse à tous les âges.

  • Aux bébés
  • De la naissance à 2 ans : elle aide à identifier les éventuels traumatismes dus à l’accouchement. L’ostéopathe cherchera principalement à vérifier s’il y a des anomalies au niveau des cervicales.
  • À 6 mois : elle aide à contrôler le développement psychomoteur du bébé.
  • À l’étape de la pré marche : elle permet à l’enfant d’adopter une bonne posture debout et de faciliter la marche, en rétablissant l’équilibre de son corps.

L’ostéopathe traite aussi les troubles digestifs, du transit ou du sommeil, ainsi que les coliques qui n’ont pas une cause médicale.

  • De 6 ans à l’adolescence

L’ostéopathe propose des solutions pour soigner les douleurs du dos, les maux de tête, la scoliose, les troubles statiques, les problèmes ORL, les troubles du sommeil ou les problèmes dentaires. La pratique de cette médecine alternative est préconisée à titre préventif pour garantir une croissance harmonieuse de l’enfant.

  • Aux adolescents

Une séance d’ostéopathie peut s’avérer bénéfique lors de la période d’accélération de la croissance chez les adolescents. Les changements hormonaux peuvent engendrer des modifications qui impactent sur son développement. Ces changements sont favorisés par certains facteurs, comme une mauvaise posture, la pratique intensive d’une activité sportive ou le port d’un sac trop lourd.

Pour garantir une croissance harmonieuse de l’enfant, il est recommandé de l’emmener une fois par an chez un ostéopathe pour un bilan global.

Le déroulement d’une séance d’ostéopathie pour enfant

Au cours de la première séance, l’ostéopathe réalise un bilan général. Il pose des questions sur l’environnement de l’enfant, ses antécédents de santé et procède à quelques tests pour évaluer l’ampleur du problème.

Après analyse du contexte sanitaire du sujet, l’ostéopathe passe aux manipulations. Il applique des techniques adaptées à chaque zone impactée par les troubles à traiter ou par un problème de mobilité. Pour soulager les douleurs affectant un enfant, il peut recourir à :

  • La technique structurelle : qui s’appuie sur des manipulations au niveau des articulations.
  • La technique viscérale : pour atténuer les douleurs liées aux organes.
  • La technique fonctionnelle : des manipulations douces permettant à l’enfant de retrouver son équilibre.
  • La technique crânienne : elle s’applique souvent chez les enfants en bas âge en cas de torticolis, de syndrome de la tête plate ou d’une déformation asymétrique occipito-pariétale.

Les techniques d’ostéopathie utilisées sur les enfants sont indolores. L’ostéopathe applique des méthodes douces visant à rétablir l’équilibre du jeune sujet et à soulager les troubles susceptibles d’entraver son développement. Les manipulations s’effectuent sans craquement.

Durant une séance d’ostéopathie, les parents ont la possibilité de poser des questions au professionnel. Ce dernier leur dispensera des conseils sur les bonnes pratiques à adopter au quotidien pour assurer la croissance harmonieuse de l’enfant.

Ostéopathie pour enfant : quand consulter ?

  • Difficultés scolaires, troubles du comportement ou hyperactivité

Si vous constatez que votre enfant présente l’un de ces troubles, un suivi ostéopathique permet de déceler les problèmes plus profonds pouvant en être la cause. Cela permet de traiter un manque de concentration, l’énervement, la colère inexpliquée chez le jeune sujet. Les séances d’ostéopathie l’aideront à se détendre et à retrouver la sérénité, plus propices à la concentration.

  • Douleurs du dos ou des membres

Elles sont fréquentes chez les adolescents en pleine croissance. Si elles sont repérées tôt, l’ostéopathie s’avère particulièrement efficace pour les atténuer et les faire disparaître, à terme. Cette pratique vise à rééquilibrer le corps. L’ostéopathe peut collaborer avec un pédiatre, un orthopédiste, un kinésithérapeute, un dentiste ou un podologue.

  • Infections chroniques

L’ostéopathie est une solution intéressante pour soigner les infections pulmonaires (bronchites à répétition non allergiques par exemple). Elle est aussi efficace contre les infections ORL itératives (sinusites, rhinopharyngites, otites) chez les enfants. L’ostéopathe recherche une éventuelle restriction de mouvement au niveau du diaphragme, pouvant entraver le drainage et favoriser l’invasion d’agents infectieux.

Découvrir l'ostéopathie